Petit point sur l'avenir scolaire de Mr T.

Je n'en ai pas parler depuis un moment, et pourtant les choses ont évoluées.

Nous avons eu la réponse pour nos demandes auprès de la maison départementale pour les handicapés. Toutes nos demandes ont été refusées. A notre grand étonnement, car vu les problèmes de Mr T, tout aurait du lui être accordé. Alors, je ne vous cache pas que ses médecins sont indignés. Chacun nous a écrit un petit mot d'amour pour contester cette décision. Réponse dans 4 mois.

Depuis nous avons visiter le jardin d'enfant de l'institut d'éducation motrice d'Olbia à Hyeres. Ce serait vraiment parfait pour lui, certe il serait avec d'autre enfants handicapés, mais je ne pense pas que se soit un frein pour lui, au contraire, connaissant mon fils, il risque de le transformer en force. Bref, se serait top, en plus un bus spécialisé viendrait le chercher à la maison et le ramènerait le soir. Par contre gros problème, pour qu'il puisse y aller, il nous faut une sorte de dérogation émise pas la MDPH (le serpent qui se mord la queue), j'ai donc fait un petit courrier pour que cette demande soit rajoutée à notre dossier. Et si par miracle, cette fois, la decision va dans notre sens, il n'est pas sur qu'il y ai une place en septembre pour lui.

Donc pour résumé, rien n'a avancé, et je suis au comble du stress, car en plus en plus mon congé parentale se termine le 2 septembre, et je ne pense pas pouvoir reprendre mon travail, si Mr T n'est pas prit au jardin d'enfant, je devrais le garder avec moi à la maison.

Pour le coté positif des progrés de Mr T, il nous sort de temps en temps un mot, mais ça reste rare. Il se lache de temps en temps et arrive à faire 3 pas tout seul. Depuis quelques semaines il tient mieux les crayons pour dessiner, essaye de faire des puzzles, et fait comme Mowgli le 4 pattes avec les mains, les pieds et les fesses en l'air. Il grimpe sur le canapé en 2 secondes et sait en descendre aussi rapidement. Il y a vraiment des moments où il m'épate.

J'espere que tout va se passé comme on l'espere.

Mai (21)